formation            

 

Formatrices agréées, certifiées Qualiopi depuis mai 2022, nous sommes à votre disposition pour étudier toute demande de formation dans votre établissement.

 

puce_famille_et_mediation.pngFaire évoluer sa posture professionnelle avec l’Approche-médiation

Cette pratique originale a été initiée en France par Madame Michèle SAVOUREY (www.michelesavourey.fr), psychologue clinicienne, thérapeute familiale et médiatrice familiale D.E., et par Madame Pierrette BRISSON, spécialiste québécoise de la médiation en protection de la jeunesse (http://www.institutpsy.com/fr/pbrisson.htm).

 

Sur le territoire français, Madame SAVOUREY a formé des médiateurs diplômés et confirmés qui ont acquis la qualification de formateurs en Approche-médiation selon le modèle qu’elle a initié. Ces formateurs sont regroupés au sein de l’IPAM (Institut de Promotion de l’Approche-médiation).

 

« C’est un modèle d’intervention en protection de l'enfance ou de la jeunesse qui, adaptant l'esprit et le processus de médiation, renforce l'implication des familles dans la résolution de leurs difficultés ainsi que dans la mise en œuvre des changements nécessaires pour assurer la protection et la prise en compte des besoins de leur enfant.

L'Approche-médiation s'applique dans tout contexte professionnel de prise de décisions où les enjeux relationnels entre les intéressés sont de première importance, ceci en favorisant la participation et l'engagement de ces derniers afin de parvenir à des solutions consensuelles.

En Approche-médiation, l'intervenant de par ses fonctions spécifiques à assumer n'agit pas en tant que "médiateur" ne pouvant être garant des principes de confidentialité, de neutralité, d’impartialité et d’indépendance propres à la médiation, et ce quel que soit son niveau de qualification dans ce domaine ».

Définition élaborée par Michèle SAVOUREY et Pierrette BRISSON

 

Public :

 

Travailleurs sociaux et plus généralement toute personne intervenant dans le champ de la famille et pouvant être confrontée à des situations de conflit familial.

 

Pédagogie :

 

La formation se déroule en deux modules :

  1. Le premier de trois jours vise à acquérir les bases théoriques et pratiques de l'Approche-médiation
  2. Le second de deux jours permettra de consolider les connaissances et accroitre l'appropriation et la maitrise de cette pratique spécifique à partir des expérimentations réalisées par les participants entre les deux modules

Objectifs pédagogiques :

 

- Connaître, intégrer, se familiariser avec l'esprit et les principes de médiation applicables en protection de l’enfance.

- Évoluer d'une logique de travail "pour" les familles à celle d'un travail "avec" les familles.

- Augmenter l'implication et la responsabilisation des familles.

- Acquérir des outils de communication positive et efficace pour prévenir et gérer les conflits.

- Développer des compétences pour travailler en situation relationnelle complexe.

 

Outils :

 

Apports théoriques, étude de situations, jeux de rôle, supports vidéo, travaux en sous-groupes…

 

Durée : 5 jours

 

 

Références :

IRTESS de Bourgogne, ACODEGE Dijon, CNFPT Bourgogne, Sauvegarde de l’enfance de Chambéry, Armée du Salut Mulhouse, Les Charmilles Arras, Les Nids Rouen, L’Elan Rouen, AMSEAA Thierville Sur Meuse, ADSEAAO Beauvais, ARSEA Colmar, AAESEMO Woippy, Enfance Catalane Perpignan, AEMO77 Coulommiers, Ligue 21 Dijon, PEP21 Dijon, CFPE Enfants disparus Paris, Institut Supérieur de la Famille Lyon, Sauvegarde 69, ORSAC Bourgoin-Jailleu, Sauvegarde 42, Association Montjoye Nice, ADSEA 01, ENM (Ecole Nationale de la Magistrature) Paris, ALTERIS Clermont-Ferrand...

 

puce_famille_et_mediation.pngModalités et aspects pratiques :

 

L’accès à la formation est sans pré-requis.

 

Avant la formation, une invitation sera adressée au stagiaire avec toutes les modalités pratiques, le programme détaillé de la formation ainsi que le règlement intérieur.

 

puce_famille_et_mediation.pngModalités d'évaluation:

 

Une auto-évaluation sera à remplir avant le démarrage de la formation et en fin de formation.

Tout au long de la formation, les formatrices sont à l écoute des stagiaires pour s'adapter à leurs besoins et leurs attentes.

L'atteinte des objectifs est évaluée à travers les exercices, mises en situation proposés ainsi que par les échanges avec les stagiaires en début et en fin de journée. 

Une enquête de satisfaction est réalisée trois mois après la formation.

Les stagiaires peuvent faire part aux formatrices des difficultés rencontrées ou de leurs éventuelles réclamations soit pendant la formation, soit par écrit lors des évaluations à chaud et à froid, soit via le formulaire de contact ci-dessous.

 

puce_famille_et_mediation.pngAccessibilité aux personnes en situation de handicap :

 

Les formatrices veillent au respect des conditions d’accueil des publics concernés et envisagent les aménagements éventuels pour une intégration dans la formation.

 

Les formatrices veillent à ce que les locaux soient adaptés au public concerné.

 

puce_famille_et_mediation.pngRessources pédagogiques :

 

Avant la formation les stagiaires peuvent consulter le site http://www.approchemediation.com/ sur lequel ils trouveront la présentation de l’Approche-médiation, ainsi que des articles et vidéos.

 

Lors de la formation une mallette pédagogique leur sera fournie. Celle-ci contient le livret pédagogique et divers documents complémentaires.

 

A l’issue de la formation les formatrices restent à leur disposition pour tout complément d’information.

 

puce_famille_et_mediation.png Tarifs :

 

Devis sur demande

 

puce_famille_et_mediation.png Délais d'accès :

 

Les dates d'intervention sont déterminées en accord avec le demandeur. Nous faisons notre maximum pour intervenir dans les trois mois suivant l'acceptation du devis.

 

Indicateurs de résultats pour l’année 2022 : (mise à jour 10 mai 2022)

 

Nombre d’institutions formées : 6

Nombre de stagiaires formés : 65

Taux d’assiduité : 100 %

Taux de satisfaction : 98 %

 

puce_famille_et_mediation.pngTémoignages de stagiaires Approche-médiation

 

C. Educatrice spécialisée : "Cette technique d'Approche-médiation me semble être une technique enrichissante et bénéfique autant pour le professionnel que pour les personnes accompagnées. En effet, elle apporte un éclairage sur certaines situations, une aide dans la prise de recul et un cadre d'intervention bien précis pour les personnes".

 

A. Educateur spécialisé: "L'expérimentation du processus entre les deux sessions m'a permis d'avoir un retour sur le travail effectué et ainsi de pouvoir mieux comprendre la méthode. Cette formation va m'apporter des outils supplémentaires dans ma pratique au quotidien avec les jeunes et leur famille".

 

T. Assistante sociale: "Formation motivante qui permet d'aborder les situations différemment tout en tenant compte du contexte d'intervention et en favorisant la responsabilisation des familles".

 

N. Educatrice spécialisée: "Cette méthodologie permet de redonner du pouvoir aux parents. En protection de l'enfance, on a téndance à être dans le conseil souvent appuyé qui peut amener à des situation de blocage, alors qu'en Approche-médiation, les personnes participent à la recherche de solution , sont plus en confiance, on partage les rênes, c'est très plaisant d'assister à cela...notamment les mouvements des corps...après être très fermés au début, les visages se détendent, des sourires arrivent. Depuis que je travaille de cette façon, je suis moins happée par leur conflit, leur histoire... La méthodologie permet de mieux structurer l'intervention. Quand ça fonctionne, c'est une richesse incroyable. C'est valoriant de mesurer entre chaque entretien ce qui a évolué, ce qu'ils ont mis en oeuvre concrètement. Et cela permet aux familles de restaurer leur estime d'elles-mêmes."

 

H, psychologue intervenant en MJIE : « Cette méthode nous a permis d’introduire une dynamique, un rythme que je trouve contenant pour la famille car nous savons où nous allons. Nous incluons les deux parents et la jeune dans un objectif commun, une forme de travail commun qui va peut-être les rassembler. Il a été assez aisé d’appliquer la méthode à notre travail sans modifier beaucoup la manière de s’entretenir. La méthode m’a permis d’ouvrir et de ne pas me focaliser sur une personne ainsi que d’essayer de sortir d’un rapport de causalité. De plus cela permet de sortir d’un point de vue unique. Le travail sur les besoins est riche même s’il demande du temps, de la concentration pour trouver une bonne formulation et qu’ils ne soient pas déjà des solutions. Il permet aux personnes de se sentir rejointes dans ce qu’elles vivent et donc de s’impliquer d’avantage»